Etre une femme chez Galicia Lingerie par Blossom Magazine

Marina a grandi ici. Elle est passé devant les dentelles, les couleurs vives, les hauts et les bas, et venait s'asseoir sur le bureau au fond du magasin pour faire ses devoirs. La boutique de lingerie Galicia créée par sa maman Eugénie est comme sa deuxième maison. Aujourd'hui, les yeux bleus de Marina ont 30 ans. Elle est devenue femme. 

   

" Ça me donne des émotions. J'ai commencé à travailler avec ma mère il y a 8 ans déjà. En janvier 2020, j'ai repris la boutique. J'amène ma touche personnelle, alliant les marques incontournables Lise Charmel, Prima Donna....aux marques plus jeunes comme Antigel ou exclusives comme Albertine."

Marina a la dentelle comme collée à la peau, le corps des femmes dans l’œil, le cœur des femmes dans le sien.

" La lingerie, c'est une tenue du quotidien. Que l'on fasse un 38 ou un 50, on a des humeurs. On est cycliques. Parfois j'ai envie d'être à l'aise, de me sentir libre. Parfois, je me sens hyper sexy." 

C'est vrai. Ce que pensent les femmes, elle le sait. Comme sa " Fabi", qui travaille à ses côtés et qui la connait depuis son adolescence. Fabi et Marina savent intimement conseiller. Il est question de se sentir bien dans ses baskets ou plutôt dans se culotte. .

" On va toujours dire quand ça ne va pas, il y a des formes qui vont à certaines, d'autres non. On n'est pas toutes pareilles même si on fait la même taille. Forme des seins, fesses bombées ou pas."

Sur les cintres du classique au plus tendance, les fils colorés brodés délicatement sur les dentelles de Calais prêtes à accueillir les formes plus ou moins généreuses. Lingerie sexy, confort, maillot de bain, et pyjamas, Galicia, la petite boutique à l'accent espagnol, révèle deux femmes pétillantes qui n'ont rien à cacher. 

Article: Nathalie Faure

Photos: Jean Michel Ducasse

Parution : Magazine Blossom #10

Agence: Bliss